CHRONIQUES DU 12 avril 2015

Yanis, Déesse de la Mort


Yanis, D?esse de la Mort - Cycle d'Arkem - tome 1Nature : Roman
Genre : Fantasy
Parution : 01 septembre 2012
Plus d'info. sur l'ouvrage ICI


L'avis de Petitelfe

"Les amants sont issus de deux races ennemies, Elfe et Demon, et un enfant va naître de cette union inattendue. Cet enfant sera d'exception car, par ces deux races,il concentrera l'univers, créant un lien entre le jour et la nuit.Son existence sera remplie de pouvoirs inconnus."
Cette citation extraite du livre (p54) représente parfaitement l'intrigue principale de ce premier tome.

J'étais impatiente de découvrir ce premier tome, le présentant depuis plusieurs mois dans mes PALM, mais me faisant rattraper par le temps, je n'arrivais pas à le caser. C'est finalement avec Les mondes de Luthien que j'ai sorti ce livre de ma PAL! L'idée d'une lecture commune est bien tombée et je vous avoue que je ne regrette pas du tout de l'avoir sorti, et encore plus à ce moment. Car j'ai enchaîné beaucoup de Young Adult le mois dernier et ces premières semaines d'avril, et je commençais sérieusement à saturer!

Yanis déesse de la mort est ce que j'appelle de la fantasy romantique (au même titre que le poison écarlate de Marion V Snyder par exemple). Le livre est découpé en deux parties, et j'ai été surprise dans la première de découvrir l'histoire des parents de Yanis. C'était une très agréable découverte, de celles qui nous permettent de mieux comprendre l'univers crée par l'auteur. En effet, on rencontre au début du livre Rosaendel, une princesse elfe, et Laocoon, un prince démon. Ces deux peuples que tout oppose, et qui se font continuellement la guerre, vont voir leur enfant tomber éperdument amoureux l'un de l'autre, tel Roméo & Juliette. Toute la première partie est très lyrique, très bien écrite. C'est poétique et j'ai été embarquée dès les premiers chapitres!

On suit donc cet amour tragique, puis la conception de Yanis et pourquoi elle est livrée dans les mains d'Ancilla, une prêtresse mortelle.

L'univers prend place petit à petit. Puis dans la seconde partie, on découvre Yanis, cette enfant mi elfe mi démon mais qui est persuadée d'être une déesse de la mort, immortelle, et surtout qui se voue à la religion inculquée par sa tutrice Ancilla. Un jour, l'arrivée incongrue dans le temple d'un mage va renverser l'univers de Yanis, qui va tout doucement ouvrir les yeux sur le monde qui l'entoure et qui la forcera à s'interroger sur certains pouvoirs qu'elle possède. Yanis étant jeune et pensant qu'elle est une déesse, son comportement est parfois puéril ou capricieux, mais pas du genre à agacer puisque son contexte est tellement compréhensible qu'on lui pardonne très facilement ses réactions!

On retrouve également des élements qui rappellent l'esprit de Brocéliande et des légendes arthuriennes, notamment au niveau de l'aspect de la religion. On découvre deux opposés : les païens (comprendre par là donc les créatures Immortelles) et les chrétiens (le temple des prêtresses dans lequel a grandi Yanis) L'approche est légère, et permet de comprendre encore plus d'enjeux dans ce premier tome.

J'ai aussi été surprise de réaliser que Yanis n'est pas celle qui est en couverture. Cette personne en est une autre, du moins l'ai-je fortement pensé en lisant la description des personnages secondaires.

Dans l'ensemble, ce tome est assez calme, les évènements arrivent petit à petit, mais cela ne m'a pas gêné. J'ai tellement aimé l'écriture de l'auteure, son style, ses descriptions.. J'ai complètement voyagé dans un nouveau monde grace à elle. Il me manquait juste une carte en début de livre, j'espère qu'il y en aura une dans les tomes suivants. Si vous désirez découvrir une écriture poétique, lyrique et qui vous transporte dans de la fantasy romantique, je vous recommande de découvrir ce livre!