CHRONIQUES DU 18 août 2016

La Captive des Hommes de Bronze


La Captive des Hommes de Bronze - Mysteria Tome 1Nature : Roman
Genre : Fantasy
Parution : 04 avril 2016
Plus d'info. sur l'ouvrage ICI


Le blog Boulimie Livresque propose une chouette chronique de La Captive des Hommes de Bronze, publié par Belledenuit.

"J'ai choisi ce livre comme ma dernière lecture du challenge fantasy auquel je suis inscrite. C'est de la fantasy française et quoi de mieux que de mettre en avant une auteure que je n'avais pas encore découverte. La surprise fut de taille et j'ai passé un très bon moment aux côtés de Jim.

J'ai mis près d'une semaine pour venir à bout de ce premier tome et j'avoue que j'ai beaucoup aimé l'univers créé par l'auteure.

La planète Mysteria est une planète primitive sur laquelle on envoie les volontaires terriens afin que notre chère Terre soit moins peuplée. En effet, suite à une surpopulation sur Terre, notre planète meurt à petit feu et l'existence humaine est en péril. Pour tenter de régler le problème, le Gouvernement propose aux terriens de partir sur Mysteria contre une prime. On leur vante les mérites d'un tel voyage mais à l'arrivée tout est très différent.

Jim et Jessica sont des enfants terriens nés à Mysteria.

Sur cette planète, on retrouve des animaux pour le moins étonnants et peu sympathiques. Même la flore réserve des surprises dont on se passerait bien.

C'est la première fois que je rencontre un tel univers en fantasy mais je dois bien dire que j'ai totalement accroché et que l'ensemble m'a beaucoup plu.

Les personnages, eux, sont intéressants aussi et dès le départ on s'attache à ces deux enfants que sont Jim et Jessica, alors âgés respectivement de 10 et 3 ans. Devenus trop tôt orphelins suite à une attaque des De-Shirs, les habitants de Mysteria, ils vont malheureusement être séparés dans une nouvelle attaque. Jim se fait alors la promesse de retrouver sa soeur quoi qu'il lui en coûte.

Il lui faudra attendre 12 ans avant qu'il puisse retourner sur Mysteria et tenir la promesse qui le hante depuis toutes ces années.

Entre-temps, on nous explique ce qu'il est devenu et on le découvre en homme prêt à tout lâcher (boulot, fiancée) pour retrouver sa seule famille.

C'est grâce à un guide, Duncan, que j'imagine parfaitement en Indiana Jones, que Jim va tenter de retrouver la trace de Jessica. Duncan est un homme né sur Mysteria et il connaît comme sa poche chaque coin et recoin. Il sait qu'il faut se méfier à tout moment de ce qui se cache dans les forêts, les rivières... C'est un homme qui connaît le mot "SURVIE".

J'ai adoré ce personnage qui est somme toute assez vénal mais qui, au fur et  mesure que l'on progresse, s'attache petit à petit à Jim, même s'il garde en tête que si son client meurt avant d'avoir atteint son but, il ne sera pas payé... C'est un homme auquel je me suis vraiment attachée et que j'ai regretté d'avoir laissé sur Mysteria en terminant ce tome.

Jim, à côté, est un peu plus fade et sa naïveté trop grande m'a pas mal exaspérée. Alors même qu'il a vécu des moments très difficiles en début d'ouvrage qui auraient dû lui faire comprendre comment fonctionnait Mysteria, j'ai eu l'impression qu'il s'en moquait totalement et qu'il fonçait tête baissée stupidement. Franchement, à certains moments, je l'aurais même baffé ou hurlé dessus en lui disant d'arrêter d'agir aussi bêtement. Mysteria n'est pas la Terre. Il faut savoir agir et réagir au bon moment et avec les moyens du bord pour survivre.

Par ailleurs, si globalement j'ai beaucoup aimé l'ensemble, j'ai trouvé quand même dommage que l'auteur fasse des répétitions sur la façon dont la flore se protège à la venue d'une tempête ou d'un ouragan. La première explication qu'elle donne suffit au lecteur pour comprendre ce qu'il en est. Du coup, au deuxième mais surtout au troisième passage qui disait la même chose, j'ai fini par soupirer et me dire que je perdais du temps sur l'intrigue principale. Je voulais de l'action, du mouvement, avancer et voir ce qui allait arriver à Jim et Duncan. Je pense qu'une relecture un peu plus poussée aurait pu éviter certaines redites qui m'ont fait l'effet, du coup, d'un simple remplissage.

Malgré ce petit bémol, je ne peux pas dénier que l'auteur sait rebondir sur d'autres scènes ou détails qui font que le lecteur est pris dans ses filets et reste donc accroché à sa lecture jusqu'à la dernière page.

La fin ne donne pas de réponse à Jim sur la survie ou non de la petite Jessica dans un monde aussi hostile qu'est Mysteria. Du coup, bien entendu, je suis très curieuse de lire la suite en espérant ne pas avoir à attendre trop longtemps pour l'avoir. On va croiser les doigts !