CHRONIQUES DU 28 décembre 2015

Sinièn déesse de la Vie


Sini?n d?esse de la Vie - Cycle d'Arkem - tome 2Nature : Roman
Genre : Fantasy
Parution : 21 janvier 2013
Plus d'info. sur l'ouvrage ICI


Voici la chronique très enthousiaste de Justine Patérour, du blog Lire-Une-Passion, qui accorde 4 étoiles et demie à Sinièn, déesse de la vie :

RISQUE DE SPOILERS DU TOME 1 !

Tout comme « L'assassin Royal », ce tome traînait sur ma table de nuit depuis le mois de mai (la honte). Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais eu du mal à m'accrocher au début, et plutôt que de le terminer et d'en faire une chronique négative, j'ai préféré faire une pause et le reprendre après. Eh bien je peux vous dire que j'ai fait le meilleur choix ! Car une fois repris, j'ai eu du mal à le lâcher et résultat, en 2 jours, j'ai lu les 300 pages qu'il me restait ! La plume de Valérie Simon saura toujours m'étonner par sa poésie et me transporter dans chacun de ses univers !

Nous retrouvons donc Yanis, devenue Sinièn, traquée par le Shégir qui tente de l'attraper et de la corrompre. En compagnie de Kéo, le Mage de Lannilis, elle comprendra très vite que malgré elle, malgré la pierre d'Arkem qu'elle porte, elle n'a jamais été autant en danger. En plus de cela, on ne peut pas dire que leur entente soit cordiale. En effet, Kéo, comme Sinièn, est assez lunatique et les crises naissent entre eux quasiment à chaque page.

Comme je le disais plus haut, j'ai passé un excellent moment de lecture, et je ne comprends vraiment comment j'ai pu faire pour attendre autant de mois à le lire... Parce que tout simplement, je l'ai dévoré ! Mais littéralement ! La plume de l'auteure y est pour beaucoup : poétique, incisive et très prenante. Les actions s'enchaînent sans qu'on s'en rende compte, l'univers est complet et se complexifie de plus en plus. Bref, que du bonheur. Je dois dire que le passage qui m'a vraiment plus (ce qui veut dire, plus de la moitié du roman), c'est quand ils arrivent à Lannilis. Je ne sais pas, quand je le lisais, je ressentais presque la magie des lieux, j'imaginais très bien les endroits qu'elle décrivait, la façon qu'avaient les personnages de vivre et bon... j'y aurai bien été faire un tour, c'est sûr !

Mais le gros plus de ce roman (outre l'univers que j'aime vraiment beaucoup), c'est la psychologie des personnages et surtout le lien Kéo/Sinièn. Qu'est-ce que j'ai pu rire avec ces deux-là ! On sent qu'ils s'apprécient beaucoup (on le sait quand on lit) et pourtant, une sorte de haine naît peu à peu entre eux. Une haine qui prend sa source justement dans leurs sentiments trop forts, qu'ils n'arrivent pas à expliquer, et encore moins à s'avouer. De ce fait, ça donne des situations plutôt cocasses. Il faut dire aussi qu'ils ont tous deux un caractère bien trempé (pour rester poli). Ils n'hésitent pas à s'envoyer des piques dès qu'ils le peuvent, mais comme on dit : les opposés s'attirent, et Valérie Simon nous le montre bien ici, avec beaucoup de délicatesse et d'humour.

Quant à l'intrigue, qui n'était pas aussi forte dans le tome 1, elle prend une toute nouvelle tournure, qui donne vraiment envie de lire la suite (et à je remercie mon cerveau d'avoir eu la bonne idée de commander les 4 tomes d'un coup, comme ça je les ai sous la main!). Elle se complexifie de plus en plus, mais nous apporte aussi des réponses qu'on est contents d'avoir. Arrivés à la fin de ce second tome, on a qu'une hâte : poursuivre l'aventure ! Et je compte bien le faire avant les Imaginales de mai !

En résumé, un second tome qui m'a transportée dans un univers qui m'avait déjà conquise avec le premier opus et qui a confirmé avec celui-ci. Des personnages hauts en couleurs, un couple Kéo/Sinièn très drôle à suivre, des descriptions qui font rêver, et une plume poétique qui nous envoie dans d'autres contrées. Que demander de mieux, hein ?

Justine P.