CHRONIQUES DU 26 septembre 2015

Coup d'Etat


Coup d'Etat - La Reine des Esprits - Tome 1Nature : Roman
Genre : Fantasy
Parution : 10 mai 2015
Plus d'info. sur l'ouvrage ICI


Une nouvelle chronique coup de coeur, par Exoriel du blog Come on Chicks ! Franchement, ça fait vraiment plaisir de voir que Coup d'Etat amène tellement d'avis positifs !

La chronique :
"A l’occasion du challenge de Vision Livre, Un mois, une maison, un achat, qui met à l’honneur les éditions du Riez, je vais vous présenter Coup d’état de Valérie Simon.
J’ai eu beaucoup de mal à me décider parmi leur sublime catalogue, mais j’ai fini par porter mon choix sur Coup d’état, Yanis Déesse de la mort de Valérie Simon et Guerrière Fantôme de Lise Syven ( dont je vous parlerai plus tard ! ) qui sont toutes les deux des auteures françaises de talent !

Mon avis :

J’ai choisi Coup d’état et lu celui-ci en premier parce que la couverture me plaisait beaucoup. Et il faut dire que la synopsis présage que du bon. Mais aussi parce que j’en entendais que du bien. Afin d’en avoir la confirmation, je me suis plongée dedans.

On découvre une héroïne, Alia, princesse héritière d’un des royaume les plus puissants de l’empire Rauthan, et pourtant, cela ne suffit pas à le protéger. De leur richesse nait leur pouvoir. De leur richesse nait la convoitise de l’empire et des autres pouvoirs. Le pouvoir appelle le pouvoir.

Sur un fond politique et architectural médiéval, l’univers décrit est entièrement nouveau. On y découvre de nouveaux animaux, s’il on peut les décrire ainsi, et des créatures mythiques pour nous. Un tréhorn est l’équivalent d’un cheval, en plus puissant, plus fougueux et surtout bien plus classe ! La magnifique bête sur la couverture chevauchée par la belle princesse est donc le tréhorn d’Alia, et honnêtement, ça donne envie.
On croise le chemin d’une chimère, mais je ne veux pas trop vous gâcher la découverte.

Question intrigue politique, nous sommes servis. C’est le cœur de l’histoire ! Avec les Initiées de Denaia en son centre.
Ah les Initiées du Denaia de Valenz … Rien que le nom laisse rêveur quant aux mystères qui les entoure. Elles sont formées pour être des courtisanes aux services des plus grands de l’empire, des royaumes. Elles sont les pions de leur « Mère ». Et pourtant, elles sont plus que des femmes magnifiques et intelligentes. Elles sont des par dessus des guerrières mais au sens féminin du terme, même si elles connaissent parfaitement l’art des armes. Elles ont une chose que les hommes n’ont pas : le pouvoir sur l’esprit.
Au final, on ne sait pas grand chose d’eux, de leurs ambitions réelles, de l’étendue de leurs pouvoirs, mais surtout pourquoi une haine aussi farouche pour Alia ? On fini le livre avec plus de questions que lorsqu’on l’a commencé, mais c’est bien souvent l’effet d’un premier volume.

Sur les aspects des intrigues politiques du Denaia, Coup d’Etat m’a fait penser à Kushiel de J.Carrey. Et honnêtement, c’est avec un grand plaisir de retrouver ce type d’intrigue. Surtout que je ne cache pas combien j’aime Kushiel, donc c’est surement un des plus beau compliment que je puisse faire à un livre !

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Alia, malgré que parfois j’ai eu envie de lui mettre une claque histoire qu’elle arrête de raisonner comme une enfant de six ans. Mais surtout, j’ai aimé le Prince Rauthan.

J’ai vraiment hâte de lire la suite, surtout avec cette obscure fin. Coup d’état fait parti des livres qui m’ont fait crisser des dents en disant  » Mais c’est quoi cette fin !? Il me faut la suite ! « . Si vous avez lu le premier tome de Haut-Royaume de Pierre Pevel, c’est du même genre de frustration !