CHRONIQUES DU 16 février 2018

Séismes


S?ismes - Nature : Nouvelle
Genre : Fantastique/Surnaturel
Parution : 23 août 2016
Plus d'info. sur l'ouvrage ICI


J'ai lu ce livre d'une traite. En même temps que la journaliste de l'histoire, je menais l'enquête, cherchant à comprendre avant elle qui était le fameux vampire. Et si ma première intuition s'est avérée juste, l'auteur a su m'en faire douter à de nombreuses reprises. Dans ma tête, les "ah mais non !" succédaient aux "évidemment !"^^
 
L'histoire :
Celle d'une journaliste cartésienne.
L'histoire d'un peuple reclus et attaqué de toute part.
Une histoire de meurtres et de vampire...
 
Les personnages :
Gabrielle Barnier est une journaliste française. Son père, journaliste également, mais aussi son patron, l'envoie en Roumanie enquêter sur le mythe du vampire, prétextant que cela fait vendre. La jeune femme n'a pas la moindre envie de faire un tel papier, pourtant, elle suit les directives de son père. Toutefois, le séisme qui ébranle la capitale et sa rencontre simultanée avec une très jeune survivante et un autre journaliste va tout changer.
Viata est une jeune Roumaine de huit ans tout au plus. Mendiante et misérable, la gamine vit dans les souterrains de Bucarest, au sein d'une communauté toute entière. Une communauté devenue la proie d'un chasseur avide de sang. Pour la fillette, Gabrielle est un ange venue la sauver. Elle lui fait tout de suite confiance. En revanche, elle semble vouer une aversion au second journaliste.
Pasha Falci est un jeune homme beau et fascinant. Alors que l'apocalypse semble se déchaîner autour de lui, il reste froid, l'esprit en alerte. Tout comme Gabrielle, il est journaliste. Et tout comme elle, il veut aider la petite Viata qui, pourtant, ne le porte pas dans son cœur. C'est donc tout naturellement qu'il va se joindre à la journaliste française pour l'aider dans son enquête.
 
La plume de l'auteur :
Dans un récit au passé et à la troisième personne, Valérie Simon nous invite à suivre Gabrielle et son enquête. Plus que cela, elle nous y plonge de telle sorte que l'on enquête avec la journaliste !
Les premiers chapitres, peut-être un peu longs, décrivent très bien la situation initiale avec tous ce qui découle d'un tel cataclysme. Puis on dérive peu à peu vers le surnaturel...
Quant à la fin, ouverte, elle laisse le choix au lecteur sans tomber complètement dans le cliché.