Depuis 2012, Valérie Simon est de nouveau sur le devant de la scène éditoriale, depuis que les éditions du Riez ont republié sa série Arkem, la pierre des ténèbres. Pour 2015, elle prépare un nouveau roman inédit.
 
Quel est ton bilan de 2014 ?
Pour moi, 2014 n’a pas démarré très fort : des problèmes de santé devenant chroniques, j’ai fini par me faire opérer... Alors, bien sûr, ça retarde les écrits, ça retarde tout, et je regrette énormément de n’avoir pas pu être présente à la dernière édition de Zone Franche, à Bagneux, ce festival que j’aimais beaucoup.
Heureusement, les choses sont peu à peu rentrées dans l’ordre et le reste de l’année est devenu de plus en plus positif. Les invitations à des festivals ou à des salons se sont multipliées, avec un gros pic en octobre novembre. A cela se sont ajoutées des dédicaces en librairies ainsi que des interviews pour des blogs et même des articles dans la presse locale lyonnaise, en particulier une pleine page dans Le Progrès. Dans l’élan, j’ai signé plusieurs contrats.
2014 fut surtout l’occasion de vivre des moments très forts lors de plusieurs rencontres avec des lecteurs de la première heure, qui m’avaient lue lorsque j’étais publiée chez Fleuve Noir. Ces moments offerts par le hasard furent extraordinairement magiques et merveilleux, tellement riches d’émotions et de souvenirs partagés, de remerciements aussi. J’en ai été très émue, je le suis encore.
Autre souvenir qui m’a laissé des étoiles dans les yeux : être invitée à la convention Swiss Fantasy Show, à Morges, en Suisse. J’étais en compagnie de quatre acteurs internationaux : Christopher Judge (Stargate), John Rhys-Davies (Indiana Jones 1 et 3 - Le seigneur des anneaux 1, 2, 3), Colin Baker (sixième Doctor Who) et Adam Brown (Le Hobbit 1, 2, 3). J’ai dormi dans le même hôtel, j’ai petit-déjeuné avec eux, j’ai été covoituré avec eux, j’ai parlé anglais (hm, hm) et nous avons échangé des autographes (!) et pas mal d’anecdotes. Tous étaient extraordinaires de gentillesse, mais John Rhyes-Davies et Colin Baker sont vraiment, vraiment... plus que ça !
J’ai également vécu un moment passionnant me permettant de combiner deux de mes passions, la botanique et la littérature d’imaginaire, en intervenant au Jardin Botanique de Lyon pour une visite-conférence sur le thème des plantes « sorcières ». Ce temps très agréable qui devrait se renouveler en 2015 sur des sujets semblables.
Maintenant, il reste vrai que 2014 fut globalement une année de transition et de travail, avec énormément d’écriture et peu de parutions. Des projets ont été retardés, d’autres sont encore en cours... Mais j’ai tout de même participé à une anthologie numérique regroupant des auteurs du Rhône-Alpes en janvier et en juin à une anthologie noire et érotique, « Antho-Noire pour nuits... chaudes », aux Éditions La Cabane à Mots, avec un texte appelé La Part du Sauvage.
Surtout, j’ai travaillé sur des projets dont deux au moins verront le jour en 2015 : un recueil de nouvelles et un roman.
Le recueil paraîtra en numérique chez Bragelonne, avec des textes échelonnés tous les mois à partir de février. Les deux premiers annoncés ont pour titres "La chair du golem" et "Les neuf queues de la femme renarde". Ce recueil comportera 14 textes multi-genres, de fantasy, de fantastique et de science-fiction, et sera finalement disponible en impression à la demande. Deux textes supplémentaires paraîtront hors recueil : "Blanche dans la lumière du printemps" et "Septième ciel", deux petites romances qui plairont aux amateurs/amatrices de sensualité.
Mon prochain roman, Coup d’état, sortira début mai aux Éditions du Riez. Il s’agira du premier opus d’un cycle en comportant deux, réunis sous le titre La Reine des Esprits, un récit de fantasy faisant la part belle à la télépathie dans lequel je parle d’amour, d’intrigues, de vengeances, de luttes pour le pouvoir économique ou psychologique, sur une trame d’action, de combats et de guerres. En voici une brève présentation : dans un empire dépendant de l’exploitation économique du Cristal, des femmes, les Initiées Denaia, noyautent les plus hautes sphères du pouvoir. Jeunes et extrêmement belles, elles ont été formées pour contrôler leurs corps et leurs esprits de façon implacable. Elles obéissent à une « Mère » qui intrigue pour s’arroger un pouvoir politique garantissant leur hégémonie. Depuis des années, ces Initiées cherchent à s’emparer de l’économie du Cristal, source de toutes les richesses et de toutes les convoitises. Pour cela, il est nécessaire de se débarrasser d’Alia, la jeune héritière. Les Initiées ne reculeront devant rien pour parvenir à leurs fins, y compris le meurtre. Pourtant, Alia n’est pas aussi démunie que son jeune âge pourrait le laisser entendre : elle aussi a suivi une formation d’Initiée, et ses propres alliés sont nombreux. Mais surtout, elle vient de se découvrir un don effrayant. Elle est capable de lire les pensées des hommes qu’elle touche.
D’autres récits seront au sommaire de divers ouvrages, en particulier une novella au registre plus contemporain, Séismes, qui paraîtra dans une anthologie sur les vampires.
Sinon, le cycle Arkem la pierre des ténèbres continue son chemin. Le premier tome, Yanis déesse de la mort, est meilleure vente 2014 aux Éditions du Riez.
 
Sur quoi travailles-tu ? Quels sont tes projets ?  
Actuellement, je travaille surtout sur la finalisation de La Reine des Esprits - Coup d’état, mon prochain roman, dont je peaufine les dernières scènes d’action.
Simultanément, je fais par ci par là quelques incursions dans des textes courts, certains demandés par des éditeurs, d’autres correspondant à des envies du moment.
Après, je me plongerai dans la suite de mon nouveau cycle, dont le tome 2, La Reine des Esprits - La Renégate, est déjà rédigé mais nécessite encore beaucoup de travail. Il paraîtra en 2016 aux Éditions du Riez.
En même temps, je commence aussi à mettre en place de nouveaux projets romanesques. J’ai en tête trois idées auxquelles il faudra bien que je me décide à donner un ordre de priorité. Je ne suis pas encore décidée. Les trois me séduisent beaucoup...
Je compte également terminer une série sur laquelle je m’éclate pas mal, dans laquelle j’invente des créatures absolument abominables et des plantes carnivores atroces...
Et puis, j’aimerais aussi donner corps à un projet de longue date, qui serait parfait en feuilleton.
Bref, les journées ne seront sans doute pas assez longues !
 
Et quelles sont tes prochaines dédicaces et apparitions à venir ?  
Je serai en dédicaces à partir du mois de mars.
Je commencerai l’année avec le salon du livre de Brindas, à deux pas de chez moi, dans le 69. C’est une manifestation organisée par une association, Les Amoureux du Livre, qui se déroulera le 1er mars et j’y serai en compagnie d’autres auteurs d’imaginaire comme Li-Cam ou Alain Blondelon.
J’enchaînerai avec les Oniriques de Meyzieux, toujours en région lyonnaise, le 7 et 8 mars, LE grand rendez-vous SFFF du printemps.
Le 4 et 5 avril, je serai à Mons, en Belgique, pour le Festival Trolls et Légendes, sur le stand des Éditions du Riez.
Le 11 et 12 avril, je serai près de Grenoble pour la première édition du Grésimaginaire, un nouveau festival de SFFF.
Le 26 avril, je participerai à une journée au Musée Gallo-Romain de Lyon, sur le thème Antiquités et Légendes au Musée reprenant des thèmes aussi variés que Vampires, Dieux et Démons, Héros, Contes et Légendes, en présence de nombreux autres auteurs de SFFF, avec des dédicaces et une conférence/table ronde, des expositions faisant le lien entre l’antiquité et toutes les formes d’art, y compris audio-visuelles, ainsi que des animations théâtrales. Et des déguisements pour le fun.
Le 30 et 31 mai, je serai à l’incontournable rendez-vous des Imaginales à Épinal, certes pour y assurer la promotion de mon roman La Reine des Esprits-Coup d’état mais aussi pour y faire le plein de discussions passionnantes.
Le 12, 13 et 14 juin, je serai invitée à la première édition de la Geek’Con de Saint-Etienne, un très beau projet, d’une formidable ampleur, qui s’annonce des plus intéressants.
Enfin, vous pourrez aussi me retrouver à la première du festival Les Lithaniennes, au château de Varzy, le 20 et 21 juin, en attendant les rendez-vous d’automne...
De manière générale, j’invite mes lecteurs à suivre mes news sur mon site book.valerie.simon.free.fr ou sur les réseaux sociaux. J’y posterai les dates de mes prochaines signatures en librairie, à l’occasion de mes nouvelles parutions, et des tas de petites news.