Les suites de Mysteria et de Coup d’état pour Valérie Simon
(20/01/2017)

Actusf fait la tournée des vœux auprès des auteurs de science fiction et de fantasy et en profite pour leur poser quelques questions.
 
Valérie Simon est l’auteure de Coup d’état aux éditions Editions du Riez et La Captive des hommes de bronze aux éditions L’Archipel
 
Sur quoi travailles-tu ? Quels sont tes projets ?
Valérie Simon : Hello ! Actuellement, là, dans l’instant, je termine un petit épisode australien qui sortira en bonus avec l’intégrale du Tigre de Tarcoola (Label Badass) prévue au mois de mars. Un épisode-cadeau, donc, où j’invite le lecteur au mariage de Madeleine et de Jarod, là-bas, en Australie, là où les romances sont pleines de tumultes et de sensualité… (sans oublier les kangourous et quelques petites araignées !).
 
Simultanément, je suis en train de travailler sur le tome 2 de ma saga Mysteria (Ed. de l’Archipel). J’avais laissé Jim et Duncan en méchante posture à la fin du premier tome, La Captive des hommes de bronze. Eh bien, je crains que cela ne s’arrange pas ! Mysteria est un monde impitoyable et la route sera longue avant que Jim ne parvienne à en savoir plus sur le sort de sa sœur Jessica. Un tome vraiment passionnant à écrire, où l’intrigue se développe sous plusieurs points de vue. Je révèle plein de choses sur les De-Shirs, ces mystérieux indigènes mysterians, et j’introduis de nouveaux personnages, en particulier une jeune métisse, Sencha, qui possède le don du menokal, une faculté qui lui permet d’utiliser son troisième œil, un atout vraiment précieux pour survivre dans cette jungle peuplée de créatures carnivores.
 
Après ça, j’avancerai sur la suite de Coup d’état, un autre tome 2 qui promet, lui aussi, d’être passionnant à écrire. Il aura pour titre Les Seigneures de guerre et il s’inscrit dans la saga La Reine des esprits proposée par les Éditions du Riez. Ce tome viendra mettre un point final aux aventures de la jeune reine télépathe, Alia Shanine. Entourée de ses fidèles, le capitaine de la garde Meker War’en et le mercenaire Bucko Javis, notre héroïne cherchera de nouvelles alliances pour tenter de regagner le trône qu’on lui a ravi. En particulier en se rendant au Pays des Brumes, un territoire gouverné par une redoutable reine amazone… J’adore ce projet d’écriture qui fait la part belle aux personnages féminins déterminés et qui a reçu fin 2016 une Aide à la Création de la part du Centre National du Livre (CNL).
 
Au milieu de tout ça, je commence à réfléchir sur un autre projet qui prend de plus en plus une forme intéressante… Il s’agira d’une série de romans travaillés comme des one-shots, mais reliés les uns aux autres par deux personnages récurrents dont on suivra les aventures de tome en tome… Une série fantastique et romantique, peut-être même gothique, qui fera la part belle aux légendes et aux créatures monstrueuses, vampires, loups-garous et autres métamorphes…
 
Enfin, je prépare un autre recueil de nouvelles. Et il sera fort probable que différents petits projets arriveront en cours d’année. Les éditeurs sont facétieux.

Quelles seront tes prochaines dédicaces ?
Valérie Simon : Je serai à la boutique France-Loisirs du CC La Part-Dieu à Lyon le samedi 14 janvier à partir de 15h. Dans le cadre de la Nuit de la Lecture, je lirai des extraits de mes textes.
J’animerai ensuite un atelier d’écriture pour Ados/YA à Chambéry via le parrainage du Labo des Histoires le 18 février à la librairie Decitre. Cet atelier sera précédé par un entretien-interview ouvert à tous.
Enfin, je serai l’invitée du festival Les Oniriques de Meyzieu les 10, 11 et 12 mars puis celle du festival Imagina’Livres de Toulouse les 17 et 18 mars.