Actualités

Ici, toutes mes infos sur ma vie littéraire, mes projets, mes humeurs...


Actualité du 30 avril 2012

Premier Festival de SF de Lyon


festival Lyon 2.JPG

Dimanche 29 avril a eu lieu le premier festival de science fiction de Lyon, au Blogg Café. Dans un cadre agréable se prêtant bien à une ambiance "sombre", les visiteurs ont pu rencontrer des auteurs en dédicace, dont Sylvie Lainé, ou des éditeurs comme Armada et Mnemos... ActuSF ainsi que plusieurs libraires dont Markus, de Temps-Livres, étaient également présents avec de très beaux stands... prétextes à des rencontres très sympathiques...

Rendez-vous l'année prochaine, pour la seconde édition !

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :

Actualité du 19 avril 2012

Festival de Science-Fiction de Lyon


Dimanche 29 avril 2012, je ferai un tour au premier Festival de Science-Fiction qui aura lieu à Lyon, au Blogg-Café, dans le cadre du Festival Intergalactique organisé par AOA Production du mercredi 25 au lundi 30 avril.

Cet évènement est sur le site de Lyon :

http://www.lyon-france.com/Que-faire/Agenda-des-evenements/Culturel-artistique/Festival/Festival-Intergalactique-de-l-an-2000-Festival-de-Science-fiction

Horaires du festival : de 10h à 18h
Lieu : Le Blogg, 14 rue Crépet, Lyon 7ème
www.blogg-cafe.com
Entrée libre

Plus d'infos: http://www.aoa-prod.com/sci-fi-2012/evenements/

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :

Actualité du 13 avril 2012

Blanche dans la lumière du printemps


PM15_Couverture_400.jpg

Merci à tous ceux qui ont laissé un petit commentaire sympa sur le forum de Piment et Muscade (L'armoire aux épices) à propos de mon texte "Blanche dans la lumière du printemps.

Quelques extraits que vous retrouverez si le site :

https://sites.google.com/site/armoireauxepices/

"C'est toujours un grand plaisir de recevoir le nouveau numéro et le dernier est vraiment de qualité : j'ai adoré toutes les nouvelles (surtout Blanche)"

"...Ce texte est superbe. Valérie Simon a réussi à aborder des sujets délicats (et intemporels !) de façon subtile et maîtrisée, tout en exploitant parfaitement les contraintes du cadre de l'appel à textes."

"Il y a une sacrée qualité littéraire dans cette nouvelle, doublée d'une maîtrise certaine au niveau de la psychologie de Blanche. J'ai beaucoup apprécié cette lecture."

Vous trouverez également d'autres remarques très sympas sur le forum de Cocyclics dont voici le lien :

http://cocyclics.org/

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :

Actualité du 28 mars 2012

Bientôt une réédition du cycle d'Arkem !


Le cycle d'Arkem, la pierre des ténèbres, sera à nouveau disponible dans les librairies d'ici quelques mois !

Soyez donc patients, anciens et nouveaux fans, vous pourrez bientôt vous plonger dans les aventures féériques de Yanis, alias Tahnee Sharn, alias Sinièn, alias Morwen, jeune héroïne confrontée à un destin hors du commun sur une terre peuplée de créatures merveilleuses.

Actualités à surveiller !

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :

Actualité du 28 mars 2012

Parution du fanzine sensuel Fin'Amor


Printemps 2012, parution de Fin'Amor, le quinzième fanzine sensuel de L'Armoire aux Epices, collection Piments et Muscade.

Amateurs de sensualité, de joutes amoureuses et de beaux sentiments, vous y trouverez 5 nouvelles sur le thème de l'amour au Moyen Âge, dont un de mes textes : "Blanche dans la lumière du printemps".

Rendez-vous sur le site :

http://sites.google.com/site/armoireauxepices

Et rendez-vous avec Blanche que le printemps nouveau étourdit si joliment !

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :

Actualité du 15 février 2012

Un aller-retour à Zone Franche


zone_franche_2012.jpg

Samedi 11 février, petit tour à Bagneux, au festival Zone Franche… Sur place, évidemment beaucoup d’exposants : des éditeurs et des auteurs, des illustrateurs et des fanzines, des associations, des conventions, et tout et tout… (et même une jolie tarte à l’abricot !)

Au cœur d’une chaleur suffocante (quel contraste saisissant avec le gel extérieur !), la journée s’est passée fort rapidement entre rencontres diverses et variées, toujours enrichissantes, conversations amusantes et conférences pleines d’enseignements (en particulier celle sur les textes attendus par les éditeurs… tout un programme !).

Avec le recul, une seule constatation : le temps fut finalement bien trop court !

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :

Actualité du 20 janvier 2012

Zone Franche 2012, un voyage dans l'univers...


zone franche affiche copie der de der.jpg

Le festival Zone Franche se déroulera à Bagneux du vendredi 10 février au dimanche 12 février 2012.

Science Fiction et Space Opera y seront cette année à l'honneur...

De nombreux auteurs et illustrateurs seront présents pour proposer des dédicaces ; j'y ferai moi-même un petit tour samedi 11 février durant la journée...

Une table ronde que j'ai repérée : samedi à 11h30, Quels textes attendent les éditeurs aujourd'hui ? Avec la présence de Stéphane Marsan, directeur de Bragelonne, Mireille Rivalland, directrice de l'Atalante, Charlotte Volper, directrice littéraire de Mnémos et Philippe Ward, directeur des Editions Rivière Blanche...

J'espère bien arriver à temps !

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :

Actualité du 5 janvier 2012

Bonne et heureuse année 2012 !


Pour Serge.jpg

Hé oui, 2012, l'année de tous les dangers ! est maintenant bien emmanchée... Lol.

Voilà une excuse toute trouvée pour profiter de la vie, de ses petits plaisirs, et pour se construire une jolie bulle de bonheur autour de notre tête.

Partons donc bien vite au pays de l'Imaginaire...  avec pas mal de petites choses à venir :

- des nouvelles, longues, courtes, étonnantes, sentimentales, et même un peu gore...

- des romans de longue haleine avec beaucoup, beaucoup, beaucoup de pages qui parlent de héros ou d'héroïnes attachants qui, les pauvres, sont obligés de vivre des aventures échevelées et souvent dangereuses dans des mondes extraordinaires...

Vraiment, je vous le prédis, 2012 sera une année remplie d'histoires.

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :

Actualité du 2 novembre 2011

Sur la piste de Jessica, extrait chapitre 2


L’enfant âgé d’une douzaine d’années poussa le battant de bois qui doublait la porte métallique donnant sur le potager et se faufila par l’ouverture ainsi aménagée. Un souffle brûlant l’assaillit immédiatement et, l’espace d’une seconde, il hésita, regrettant la douceur aseptisée caractéristique de l’atmosphère intérieure réglée par la climatisation.

Le vent presque violent remontait du sud, charriant une odeur de terre mouillée, de feuilles pourrissantes, de fruits blets et trop sucrés exhalée par la jungle toute proche, en des relents qui recelaient en leurs tréfonds les plus intimes une promesse de vie grouillante, libre et attirante. Le garçon avança d’un pas, les narines frémissantes ; ces senteurs organiques étaient tellement différentes de l’air inodore mis en place à l’intérieur de la ferme qu’il percevait l’excitation se propager dans son corps comme un torrent tumultueux.

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :

Actualité du 31 octobre 2011

Quelques extraits du roman sur lequel je travaille actuellement...


Sur la piste de Jessica est le roman sur lequel je suis en train de travailler. On peut le qualifier de Planet Opera. C'est également un roman d'aventure dont l'action se déroule sur une planète primitive dont la nature est particulièrement hostile.

Le résumé : Jessica, âgée de 3 ans, a été enlevée par des indigènes appelés De-Shirs qui ont massacré toute sa famille. Son frère Jim, survivant du massacre, essaie de retrouver sa trace treize années plus tard.

Extraits 1 du Prologue :

« Mon nom est Jim Barret.

« C’est un nom ordinaire, particulièrement terrien, qui ne laisse absolument pas deviner que je suis né hors de la Galaxie du Soleil, sur un monde lointain répertorié sous l’appellation de Malicorne IV et distant de plus de douze kiloparsecs de la Terre d’où est originaire ma famille.

« Mes parents faisaient partie de ces colons implantés sur les Nouveaux Territoires qui, quinze années auparavant, ont si lourdement défrayé la chronique.

« Vous en avez sans doute entendu parler, ce n’était pas la guerre puisqu’il parait que nous vivions - et vivons toujours - une période pacifique, mais cela y ressemblait fortement. D’ailleurs, comment pourrais-je appeler autrement ces évènements sanglants sans tomber dans l’euphémisme ironique créé de toute pièce par le Gouvernement qui ne cherche qu’à minimiser sa propre responsabilité ?

« Je ne suis pas naïf : je sais qu'un principe de colonisation n’est jamais pacifique. Au mieux, il passe inaperçu au sein des populations autochtones en ne générant qu’une phagocytose insidieuse, au pire il est source de haine, de conflits, de violence, d’intransigeances, de fanatisme et de meurtres.

« Avec le recul, je suppose que je peux dire que j’ai eu une enfance heureuse, je ne m’en souviens guère. Je me rappelle surtout l’année de mon douzième anniversaire, l’année où j’ai perdu tous les miens en une terrible explosion de violence.

Extraits 2 du Prologue :

« Vanité, vanité...

« Je vois mieux maintenant à quel point mes parents étaient possédés par une morgue totalement absurde qui leur a fait croire qu'ils parviendraient un jour à domestiquer ce monde effroyable. Totalement leurrés par les projets gouvernementaux, ils n'ont jamais su qu'ils étaient les vrais responsables du drame qui a endeuillé mon enfance, pas plus qu’ils ne se sont aperçus qu'ils sacrifiaient leurs vies au nom d’un idéal inaccessible.

« Malicorne IV n’est pas l’éden qu’ils ont voulu nous faire croire. Malgré sa gémellité avec la Terre, malgré le charme étonnant qui suinte de ses si grands espaces, malgré cette forme de beauté, voire de poésie, qui en appelle constamment au moindre de nos sens, cette planète est avant tout un monde sauvage, barbare, hors du cours ordinaire de l’Histoire, hors de toute forme de civilisation, tellement décalé par rapport à notre propre univers terrien que nous avions constamment le sentiment de vivre dans une bulle de temps échappée du passé.

« Pour le comprendre, ne suffit-il pas de parler de ces animaux que nos scientifiques ont classés dans les mêmes tiroirs que ceux de la Terre, ces mammifères, ces oiseaux, ces poissons, ces reptiles ou ces insectes ? Vous qui avez déjà vu des zébras de Malicorne IV, au minimum dans un zoo, oserez vous dire qu’ils sont réellement semblables à nos zèbres africains ?

« Car malgré cette robe rayée qui leur a valu leur nom, vous savez que dans leur bouche les incisives broyant les graminées se sont transformées en une multitude de canines arrachant les chairs et je ne connais pas de scène plus cruelle que celle d’un troupeau de ces animaux rattrapant à la course un pachycerus et lui arrachant des lambeaux de viande alors même qu’il est encore en train de courir.

Cliquez ici pour commenter

Replier le formulaire

Votre nom (si non renseigné, vous apparaîtrez comme anonyme)
Votre commentaire

code de sécurité Code de sécurité à recopier en minuscules :